1- Parent en difficulté

On entend parfois : «Devenir parent pour la première fois, c’est changer de vie complètement, c’est boulversant»; «Être parent, cela signifie avoir de grandes responsabilités»; «Être parent, s’est aussi avoir droit à l’erreur»; «Être parent aujourd’hui, c’est être continuellement exposé au regard critique des autres, au jugement du public». Nous avons tous déjà entendu également : «Il faut tout un village pour élever un enfant».

INDICES CE QU’IL FAUT FAIRE CE QU’IL NE FAUT
PAS FAIRE

Le parent exprime clairement :

Avoir des inquiétudes pour lui-même et/ou pour son enfant;

Avoir des difficultés à gérer ses propres comportements;

Avoir des difficultés à gérer les comportements de son enfant;

Vivre des sentiments d’incompétences et/ou de culpabilité;

Vivre des émotions de colère, de découragement, d’épuisement;

Des appels à l’aide;

Le parent a des comportements agressifs ou inappropriés envers l’enfant.

Accueillir et écouter le parent sans porter de jugement hâtif, même s’il vous parle ou vit sous vos yeux une difficulté avec son enfant;

Garder à l’esprit que les contextes de vie difficiles, par exemple :

- difficultés financières;

- problèmes de couple;

- conflits;

- et autres,

peuvent avoir de l’impact sur la façon dont le parent gère sa vie familiale.

Lorsque vous êtes en mesure de supporter la personne qui demande de l’aide :

il faut suggérer au parent et parfois «insister de façon empathique» pour qu’il demande de l’aide aux endroits mentionnés dans la section Références.

Si vous avez des inquiétudes concernant la sécurité et/ou le développement d’un enfant, vous devez signalez la situation au Centre jeunesse de l’Estrie.

Présumer de «l’incompétence» du parent;

Présumer du besoin de l’enfant, comme si vous le saviez mieux que le parent;

Présumer du «profil» de l’enfant (ex. : trop gâté; fait des caprices; mal élevé; etc.)

Faire des regards «assassins»;

Amener vos conseils comme s’ils étaient la bonne solution ou la recette miracle ;

Ne pas réagir quand la situation est visiblement critique ou dangereuse.

La protection des enfants relève de leurs parents, mais aussi de l’ensemble de la collectivité. Que vous soyez un intervenant en milieu de garde, un professeur, un professionnel de la santé, un policier, un voisin ou un membre de la famille, vous avez un rôle important à jouer dans le dépistage des enfants en grande difficulté.

RÉFÉRENCES :

CIUSSS de l'Estrie - CHUS, RLS du Haut-Saint-François
Accueil centralisée en composant le : 819-821-4000 poste 38232.

Site Internet : www.cssshsf.com et www.santeestrie.qc.ca

Info santé/Urgence détresse 24h/7jours : 811

Centre Jeunesse de l’Estrie pour Signalement : 24h/7 jours/365 jours par année : 819 566-4121 ou 1 800 463-1029

La Relève, café rencontre et répit, 819-875-5050

Aide à domicile Haut-Saint-François
Tél.: 819 832-2200  ou  1-877 877-5679
Informations et/ou commentaires : melissa@aidedomestiquehsf.qc.ca
161 rue Angus Sud, Suite 1
East Angus (Québec)
En savoir plus : http://service-d-aide-domestique-du-hsf.webnode.fr/services/

Ligne Aide parents: 1-800-361-5085 ou par internet :  http://ligneparents.com/

On peut suggérer de contacter sa clinique médicale ou son médecin de famille si le parent a des inquiétudes au niveau du développement de son enfant.