2- Personne agressive

Voici quelques définitions suivies d’une Fiche pratique

L’agressivité est une pulsion qui fait partie de chacun de nous. La colère est une émotion normale mais la façon dont on l’utilise peut être nuisible. Il y a violence quand l’impulsivité prend le dessus en se manifestant par une perte de contrôle des gestes et paroles.

La personne violente est en perte de contrôle mais elle veut à tout prix contrôler les autres. Elle cherche à s’en prendre à la personne, ou à ce qui est important pour elle (parents, amis, animaux, réalisations, objets). La perception de l’agressivité d’autrui dépend de notre opinion personnelle, de notre histoire de vie ; le niveau de tolérance face à l’agressivité varie d’une personne à l’autre. Cependant, elle doit s’exprimer par des moyens socialement acceptables.

La violence peut prendre des formes variées : psychologique, verbale, économique, physique et sexuelle. Aussi, plusieurs formes de violence peuvent se manifester lors d’un même incident.

  • La violence psychologique vise à réduire la confiance personnelle ou encore l’estime de soi de la victime (critiquer; rabaissé; accuser l’autre de tout et de rien; insulté; humilié; partir des rumeurs; insulter la famille ou les ami-es; traiter de noms).
  • La violence verbale consiste à créer un climat ou un sentiment de peur afin de contrôler ou de punir une autre personne. Elle crée chez la victime une peur pour sa sécurité physique. Elle prend souvent la forme de menaces. Dans la violence conjugale ou familiale, la violence verbale peut non seulement rendre une personne inquiète de sa sécurité ou sa santé physique, mais aussi sa santé mentale. Dans tous les cas, c’est la peur qui est installée chez la victime.
  • La violence économique vise à faire subir des conséquences financières à la victime. Ce type de violence peut viser à contrôler une autre personne soit en la privant d’argent, de nourriture ou en vérifiant tout ce qu’elle achète (particulièrement en violence conjugale). Le contrôle peut aussi être exercé par un don exagéré de cadeaux ou d’argent qui donne à l’agresseur un sentiment que la victime porte une dette envers lui.
  • La violence physique est lorsque la décharge  est produite par le corps, dans le but de blesser l’autre personne, de la contrôler, de créer un climat de peur ou dans le but de se faire mal à soi-même.

Source principale : http://avif.weebly.com/quest-ce-que-la-violence.html
Informations provenant du CALACS, de Tel-Jeunes, de Travailler avec la violence de Pierre l’Heureux et de Communiquer sans violence de M.Trépanier.

Fiche pratique: 2-  Personne agressive

Il est capital de développer une approche préventive en présence d’agressivité : une manière de réagir qui ne va pas envenimer la situation; il faut savoir reconnaître les signes pour mieux se protéger.

INDICES CE QU’IL FAUT FAIRE CE QU’IL NE FAUT
PAS FAIRE

Un sentiment d’injustice;

Un stress aigu;

De la frustration;

Du dénigrement;

Menace de faire du mal;

Se dit la victime;

Problème de santé mentale;

Effet d’entrainement (effet de groupe ou de foule).

Se fier à son intuition;

Rester calme et garder de la distance face à une personne agressive;

Assurer sa protection personnelle et une voie de sortie;

Écouter sans interrompre ni anticiper;

Ne pas contester ni contredire;

Ne pas donner d’ordre ni de conseils;

Parler lentement, voix calme et posée;

Utiliser terme simple et phrase courte;

Éviter de devenir la cible!

Se laisser entrainer dans la spirale de l’énervement et des émotions négatives;

Menacer;

Enquêter;

Argumenter, se justifier;

Se sentir visé personnellement;

Attention au langage non verbal!

En situation de crise, éviter de lui dire qu’il a besoin d’aide et qu’il devrait consulter.

Ce que je peux faire pour moi (techniques de récupération) :

  • Prendre en note ce qui s’est passé (les faits et les paroles).
  • Parler de ce qui s’est passé, exprimer ses émotions, aussi longtemps qu’on en ressent le besoin.
  • Au besoin, consulter un professionnel.

RÉFÉRENCES:

CIUSSS de l'Estrie - CHUS, RLS du Haut-Saint-François
Tél. : 819 821-4000
Site Internet: www.cssshsf.com et www.santeestrie.qc.ca

INFO-SANTÉ / URGENCE-DÉTRESSE : 811
Site Internet : http://www.cssshsf.com 

Virage santé mentale
East Angus : 819 832-4404 – 1 866 832-4404
Weedon : 819 877-2674 – 1 800 449-2674
Site Internet : http://www.aide-internet.org/~virage

http://www.fondationdesmaladiesmentales.org/
conseils.html#sthash.UCiz7mS5.dpuf

La Passerelle (centre de femme)
Tél. : 819 877-3423 

TEL-JEUNE
Tél. : 1 800 877-2266

Forum : http://teljeunes.com/forums/participez
Texto* : 514 600-1002

Jeunesse J’écoute
Tél. : 1 800 489-6868
Site Internet : http://www.jeunessejecoute.ca  

AÎNÉS
Ligne aide : 1 800 489-2287

Deux sites web : 
Maltraitance envers les aînés
Stop abus aînés