Nos valeurs complémentaires

Entre 2010 et 2014, les partenaires engagés Dans un esprit de continuum Haut-Saint-François se sont rassemblés à de multiples reprises en forums et à l’occasion de tournées de consultation.

Ces occasions ont permis de recueillir notamment leurs avis et leurs recommandations en vue de s’entendre autour de six valeurs communes et complémentaires. En cliquant sur chacune d'elles, vous trouverez les définitions approuvées par les partenaires.

Confidentialité - Aide mémoire
Maillon Ressource

En règle générale, le caractère confidentiel d’une information signifie que cette information s’adresse à un petit nombre de personnes dans un cas donné.

Les personnes engagées dans le respect de cette règle le sont tout autant dans la recherche d’un choix judicieux dans les cas d’exception.

La confidentialité atteint sa limite quand l’intégrité et la sécurité des personnes sont en jeu. Parfois, cette personne est le partenaire à qui l’on passe le relais.

Confidentialité - Aide mémoire
Maillon Ressource

L’écoute comme valeur se traduit à travers des attitudes et des comportements de disponibilité et de considération pour la personne. Parmi les capacités à écouter, notons celles-ci :

  • Prendre le temps ;
  • Être attentif et réceptif ;
  • Encourager la personne à préciser sa pensée ;
  • Vérifier ce que l’on comprend ;
  • Faire preuve de tact ;
  • Proposer une suite.

L’égalité est un principe fondamental selon lequel chaque être humain possède des mêmes droits et des mêmes obligations que les autres.

Dans le contexte du continuum des ressources et des services, l’égalité homme-femme signifie, d’une part, que tout être humain est libre de développer ses propres aptitudes et de procéder à des choix.

L’égalité signifie aussi  que les divers comportements, aspirations et besoins des femmes et des hommes sont considérés, appréciés et promus sur un pied d’égalité.

C’est l’égalité des chances entre les hommes et les femmes, notamment en ce qui concerne l’accès aux ressources sociales et économiques. Par exemple: l’accès au logement, à la sécurité alimentaire, au transport, à la formation, à l’emploi, à la qualification, à l’articulation des temps de vie personnelle-professionnelle-familiale et à la rémunération.

En tout temps, nous pouvons observer du respect mutuel lorsque les partenaires s’accueillent, s’écoutent et s’expriment avec égards. Nous pouvons également observer de l’ouverture pour mieux comprendre et respecter les points de vue, les responsabilités et les limites dans lesquelles évoluent différents partenaires. Les partenaires jugent des situations et non pas des personnes.

Le respect envers la personne en cheminement s’exprime par la qualité de l’accueil et de l’écoute que nous lui réservons. Éviter de faire la morale et de porter des jugements hâtifs sont également des marques de respect.

Par respect, nous avons la responsabilité de nous prémunir des préjugées et des généralisations.

Dans le contexte des liens entre les partenaires engagés Dans un esprit de continuum Haut-Saint-François, être solidaire signifie que nous sommes d’accord pour agir de manière coordonnée et complémentaire dans l’intérêt des personnes éprouvant des besoins multiples.

Lorsque nous nous mettons d’accord et que nous adoptons une approche de base communeAccueil-Référence-Suivi au profit des personnes en cheminement, nous sommes solidaires.

Nous reconnaissons notre dépendance mutuelle pour aider les personnes dans le besoin. Lorsque nous posons des gestes pour assurer le suivi et la durée dans le temps de cette approche, nous sommes solidaires. Nous assurons une part de notre responsabilité commune.

La transparence comme valeur se traduit dans le choix que nous faisons de dévoiler avec clarté les motivations qui nous poussent à agir et les raisons qui justifient nos décisions.

Tout n’est pas bon à dire. Nous devons respecter les personnes en tout temps et en tout lieu. Nous devons éviter de blesser ou d’insécuriser les personnes concernées. À ce titre, certaines choses pourraient bien se présenter lors d’un entretien en tête à tête et pas du tout devant un auditoire.

La transparence atteint sa limite quand l’intégrité et la sécurité des personnes sont en jeu.